Une chanson d’amour à sa femme mourante de 93 ans

Capture Youtube

Howard, 92 ans, a chanté « You’ll never know » (Tu ne sauras jamais) à son épouse, Laura, qui vivait ses dernières heures à l’hôpital. Un moment très émouvant…

Cette vidéo, postée sur Facebook il y a plusieurs jours, fait le buzz sur la Toile. C’est la petite fille de ce couple de nonagénaire, Erin Solari, qui a filmé la scène. Juste avant de partir aux combats durant la deuxième guerre mondiale, Laura avait interprété « You’ll never know » (Tu ne sauras jamais) à son époux, Howard. Aujourd’hui, c’est au tour d’Howard d’interpréter cette chanson à l’amour de sa vie alors que Laura attend la mort sur son lit d’hôpital.

« C’était la chanson que ma grand-mère chantait quand mon grand-père est parti pour la guerre. Elle a été leur chanson d’amour depuis lors. Elle a 93 ans, lui 92 et ils sont mariés depuis 73 ans ! C’est à son tour de lui chanter alors qu’elle se prépare pour le grand voyage » explique Erin Solari sur Facebook.

« Mes grands-parents sont mariés depuis 73 ans (…) J’étais assez chanceuse de filmer ses moments précieux, qui brisent le cœur, entre eux deux (…) Cela était assez courant pour nous, la famille, de les entendre chanter ce morceau (…) Après 50 ans de mariage, ils ont renouvelé leurs vœux et ont interprété la chanson ensemble, chacun a repris un couplet » écrit la jeune femme en dessous de la vidéo.

« Notre famille est heureuse de partager l’amour que nous vivons pour qui que ce soit qui pourra l’apprécier » a commenté la petite fille du couple. Après une minute de vidéo, on voit Laura chanter : « Tu devrais savoir, si je ne te l’ai pas encore dit… ». Howard finit alors sa phrase en chantant : « Un million de fois ou plus ». Une vidéo pleine d’émotions…

Vous allez aimer aussi L'auteur

Commentaires

DEJA 50.000 INSCRITS ET VOUS?
S'inscrire à la Newsletter*
Chaque semaine, recevez par mail les actus Tunis Tribune à  ne pas manquer.
Inscription
*Vous pouvez vous désinscrire à  tout moment.
close-link
Chaque semaine, recevez par mail les actus Tunis Tribune à  ne pas manquer
SOUSCRIRE