Tunisie : Les boulangeries en grève ouverte, à partir du 6 mars

- Publicité -

Les propriétaires des boulangeries comptent observer une grève ouverte, à partir du lundi 6 mars, jusqu’à la satisfaction de leurs demandes, a annoncé le président de la Chambre syndicale nationale des boulangers, relevant de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), Mohamed Bouanen, dans une déclaration à l’Agence Tunis Afrique Presse.

Selon Bouanen les propriétaires des boulangeries réclament de mettre fin aux activités des boulangeries anarchiques dont le nombre s’élève à 1200, contre 3200 boulangeries opérant dans le secteur organisé, conformément au décret du 9 juin 2016.

Ces boulangeries qui opèrent illégalement, a-t-il avancé, font une concurrence déloyale et sont à l’origine du gaspillage du pain, évaluant le nombre des pains qui ne se vendent pas au quotidien à plus de 900 mille pièces. Et d’ajouter que les boulangeries qui opèrent dans le secteur organisé ont plusieurs charges dont la patente et la couverture sociale…

Il a fait savoir, par ailleurs, que les propriétaires des boulangeries appellent à l’annulation des dispositions de la loi sur la concurrence et les prix, notamment celles relatives aux contraventions. M. Bouanen a rappelé, dans ce contexte, que les contraventions infligées varient entre 2000 dinars, 4000 mille dinars et 10 000 dinars voire l’emprisonnement pour une période de plus de 15 jours.

Les propriétaires des boulangeries demandent également l’augmentation de leur marge bénéficiaire qui est resté inchangée depuis 5 ans, a-t-il encore dit.

- Publicité -

Vous allez aimer aussi L'auteur des articles