Tunisie : Mehdi Jomâa lance un nouveau parti

L’ancien Premier ministre tunisien Mehdi Jomâa a lancé mercredi un nouveau parti politique, baptisé Alternative tunisienne, qu’il veut exempt de toute idéologie, pour « redonner de l’espoir aux Tunisiens.»

Mehdi Jomâa a dirigé un gouvernement technocratique en 2014, avant des élections et l’adoption d’une nouvelle Constitution.

Depuis deux ans, la Tunisie est gouvernée par une coalition rassemblant le parti laïque Nidaa Tounes et le parti islamiste modéré Ennahda.

Evoquant ces deux années écoulées, Mehdi Jomâa a estimé que la Tunisie était passée de l’espoir à la frustration, dénonçant une situation difficile, un manque de stratégie, du favoritisme et de la corruption.

Le nouveau parti, que Jomâa veut ouvert à tous et basé sur le mérite, rassemble un grand nombre d’anciens ministres et technocrates, parmi lesquels l’ex-gouverneur de la banque centrale Mustafa Kamal Aabli, l’ex-ministre de l’Economie Nidhal Ourefelli et l’ancien expert de la Banque mondiale Hedi Bel Arbi.

Les élections municipales prévues à la fin de l’année devraient être son premier test.

Vous allez aimer aussi L'auteur

DEJA 50.000 INSCRITS ET VOUS?
S'inscrire à la Newsletter*
Chaque semaine, recevez par mail les actus Tunis Tribune à  ne pas manquer.
Inscription
*Vous pouvez vous désinscrire à  tout moment.
Chaque semaine, recevez par mail les actus Tunis Tribune à  ne pas manquer
SOUSCRIRE