La capitale irlandaise hisse le drapeau palestinien au sommet de sa mairie

Après le vote du conseil municipal de Dublin, la capitale irlandaise, il a été décidé de hisser le drapeau de la Palestine au sommet de l’hôtel de ville jusqu’à la fin du mois de mai « comme geste de solidarité avec le peuple palestinien».

Lundi 8 mai, une motion a été votée par le conseil municipal de Dublin. Elle prévoit de hisser le drapeau palestinien au sommet de l’hôtel de ville de la capitale irlandaise. Le projet est né de l’initiative de John Lyons, membre du parti de gauche eurosceptique «People Before Profit» (PBB, «Le peuple avant les profits»). Ce dernier considère que la Palestine est victime d’un apartheid «pire qu’en Afrique du Sud».

La motion a été votée à 42 voix contre 11 et 7 abstentions, avec le soutien du parti du Sinn Fein et plusieurs partis de gauche. Les partis de centre-droit Fine Gael et Fine Fail ont rejeté la motion.

La motion stipule que le drapeau palestinien sera hissé «en geste de solidarité avec le peuple palestinien qui vit en situation d’occupation en Cisjordanie et à Gaza». Sur Facebook, le conseiller de Sinn Fein, Larry O’Toole, a déclaré qu’il était «fier d’avoir voté la motion et heureux de voir le drapeau palestinien flotter au-dessus de l’hôtel de ville de Dublin».

La présidente de l’association de solidarité Irlande-Palestine (IPSC) Fatin Al-Tamimi a salué le projet, remerciant les Irlandais pour leur soutien et déclarant qu’elle était «sans voix» devant cet élan de solidarité.

Dans une lettre adressée aux conseillers avant le vote, l’ambassadeur d’Israël en Irlande Ze’ev Boker avait en revanche déclaré que le déploiement du drapeau palestinien entraînerait «de graves conséquences politiques» ajoutant que certains membres de la communauté juive irlandaise étaient préoccupés par «le message négatif» que véhicule ce projet.

Chaque année, les Palestiniens commémorent le «Nakba day» (le jour de la catastrophe) pour se souvenir de l’expulsion qu’ont subi près de sept millions de Palestiniens de leurs terres entre 1947 et 1949. En 2017, le Nakba day fête son 50e anniversaire, tout comme la célèbre Guerre des Six Jours et l’occupation israélienne en Cisjordanie.

Dublin n’est pas la seule à avoir décidé de faire flotter le drapeau de la Palestine au sommet de sa mairie. Le conseil du comté de Sligo, sur la côte occidentale de l’Irlande, a également voté pour un projet similaire.

Commentaires

DEJA 50.000 INSCRITS ET VOUS?
S'inscrire à la Newsletter*
Chaque semaine, recevez par mail les actus Tunis Tribune à  ne pas manquer.
Inscription
*Vous pouvez vous désinscrire à  tout moment.
close-link
Chaque semaine, recevez par mail les actus Tunis Tribune à  ne pas manquer
SOUSCRIRE