Tunisie : le PDG de la télévision publique brutalement limogé

Le PDG de la télévision publique tunisienne, Elyes Gharbi, a été limogé vendredi à la suite d’un couac dans la diffusion du journal de la veille, a annoncé le gouvernement.

L’instance chargée de réguler l’audiovisuel en Tunisie, la Haica, s’est dite « surprise » de cette décision, et Reporters sans frontières (RSF) a fait part de son « inquiétude ».

« Il a été décidé de relever Elyes Gharbi de ses fonctions et de nommer Abdelmajid Mraïhi en tant que PDG par intérim », a indiqué le gouvernement dans un communiqué transmis à l’AFP.

Le gouvernement a déjà un candidat à sa succession. Le nom de ce dernier, dont l’identité doit pour l’instant rester confidentielle, a été soumis à la Haica pour « avis conforme » conformément à la loi.

Contacté par l’AFP, M. Gharbi a indiqué ne pas avoir été mis au courant de cette décision.

Jeudi soir, les téléspectateurs ont été surpris de voir que le journal de 20H00 (qui passe en ce moment à 19H00, la programmation étant bousculée par les émissions du ramadan) avait été diffusé avec une heure et demie de retard.

Dans un communiqué, la télévision a dit son regret de ce retard, l’expliquant par le fait que « le producteur du journal avait été victime d’une crise cardiaque ».

« Nous avons été surpris par l’annonce du limogeage et nous jugeons que ce n’est pas normal », a dit à l’AFP le président de la Haica, Nouri Lajmi.

Un retard dans la diffusion du journal « n’est pas la fin du monde. Une crise cardiaque est un cas de force majeure qui peut arriver n’importe où dans le monde », a-t-il ajouté.

La version de la crise cardiaque est toutefois contestée par certains en interne, a indiqué à l’AFP une journaliste de la télévision sous le couvert de l’anonymat.

En tout cas, « cette révocation du PDG inquiète notre organisation (…). Le gouvernement devrait pouvoir nous expliquer les tenants et aboutissants de ce limogeage précipité », a affirmé à l’AFP Yasmine Kacha, la directrice Afrique du nord de RSF.

Vous allez aimer aussi L'auteur

Commentaires

DEJA 50.000 INSCRITS ET VOUS?
S'inscrire à la Newsletter*
Chaque semaine, recevez par mail les actus Tunis Tribune à  ne pas manquer.
Inscription
*Vous pouvez vous désinscrire à  tout moment.
Chaque semaine, recevez par mail les actus Tunis Tribune à  ne pas manquer
SOUSCRIRE